3647727 visites 
Loading

Les vaches aussi ont des copines …

Article publié le 31 juillet 2012 | Laisser un commentaire.

L’amitié entre vaches étudiée par des scientifiques :

Un troupeau a été équipé de colliers électroniques pour suivre les relations amicales entre les individus…

 

 

 

 

Certaines sont inséparables, d’autres ne peuvent pas se sentir… Les relations entre les vaches sont bien plus complexes qu’on ne le pense.  Des scientifiques britanniques se sont lancés dans une étude des relations sociales au sein des troupeaux afin d’améliorer le bien-être des ruminantes et augmenter leur production de lait, dépendante de leur moral.

En équipant de colliers électroniques les vaches d’un champ de Cullompton, au Sud-ouest de l’Angleterre, les chercheurs veulent établir une cartographie des affinités entre les individus. Ils espèrent ainsi voir si les vaches restent toujours avec leurs «meilleures amies», si elles se refont de nouvelles copines lorsque l’une d’elle est envoyée à l’abattoir ou si elles restent solitaires et désespérées quand on les sépare de leurs camarades.

Un guide pour les éleveurs

«Nous avons des preuves que dans les populations d’animaux sauvages, la structure du groupe et les relations entre les animaux ont une influence sur leur santé et leur bien-être, explique le Dr Darren Croft, responsable de l’étude, au Daily Mail. Les vaches sont des animaux sociables dont les groupes sont structurés et l’ajout ou la soustraction d’animaux à un groupe établi peut significativement en modifier l’organisation.»

L’étude doit déboucher sur un guide à l’usage des éleveurs, qui leur permettra de ne pas semer la confusion dans les troupeaux. Des indices simples, comme une fréquente proximité physique entre deux vaches, pourraient permettre de ne plus briser le cœur des vaches. Un enjeu crucial pour l’industrie laitière britannique, qui représente plus de 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires: «Il est important de soutenir les recherches qui peuvent aider les fermiers à fournir des produits laitiers de qualité tout en assurant la santé et le bien-être des animaux», déclare Amanda Ball, représentante de l’association des éleveurs de vaches laitières.

 Audrey Chauvet sur le site http://www.20minutes.fr et photo : http://www.fotosearch.fr

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012