3808437 visites 
Loading

Un sauvetage de petits canards pas ordinaire, bravo !

Article publié le 12 mai 2012 | Laisser un commentaire.

Joël est un employé cadre affecté aux prêts à la Banque Sterling au centre-ville de Spokane (État de Washington, voisin au sud de la Colombie-Britannique); il il travaille au 1er étage d’un immeuble sur l’avenue Riverside. Il y a quelques semaines, il aperçut une cane colvert qui faisait son nid sur le bord de la fenêtre de  son bureau, à plus de 3 mètres au-dessus du trottoir.

> > > > > >  La cane a pondu 10 oeufs dans la jardinière qui lui servait de nid, et couva ses oeufs pendant quelques semaines.

 
Lundi dernier, les 10 oeufs avaient fait place à 10 canetons!…
Joël se demandait comment la cane allait se débrouiller pour amener ses canetons à l’eau dans cet environnement urbain, car ceci se produit généralement pendant les premières 48 heures qui suivent l’éclosion .
Mardi matin en arrivant au bureau, Joël remarqua la cane qui était sur le bord de la fenêtre et qui encourageait ses canetons  à la rejoindre, puis elle s’envola  jusqu’au trottoir 3 mètres plus bas; elle continuait de caqueter afin d’encourager ses canetons à faire le saut.


Joël ne pouvait imaginer ces petites créatures plongeant dans le vide!……. et pourtant le premier caneton fit le saut et tomba sur le trottoir de ciment, Joël sortit du bureau et se plaça directement sous la fenêtre, voyant le petit caneton qui se remettait de sa chute qui aurait pu lui être fatale.

Joël regarda vers le haut car le 2ème caneton se préparait à sauter;  il se cacha sous le porche pendant que la cane continuait à appeler ses petits ; quand le caneton sauta, Joël sortit de son abri juste à temps pour l’attraper au vol.
Il le déposa à côté de la cane et du premier encore un peu  »groggy ».

1 par 1 les canetons continuèrent de sauter et Joël les cueillait 1 par 1; les passants s’étaient tous arrêtés sur le trottoir et regardaient les canetons sauter jusqu’au dernier et la famille au complet était de nouveau réunie, au grand plaisir de la cane.

Joël réalisa alors que la petite famille n’avait pas encore terminé son périple.
Elle lui restait à traverser 2 pâtés de maisons, quelques rues et ruelles et la foule du centre ville de Spokane, avant d’arriver au premier plan d’eau qui était la rivière Spokane.
Les secrétaires qui observaient le tout depuis l’étage descendirent rejoindre Joël en lui apportant une boîte de carton pour y placer les canetons, ils placèrent les 10 petits dans la boîte sous l’oeil de la cane.
Joël tenait la boîte assez bas pour que  la cane puissent voir ses petits.
Il se dirigea alors doucement vers la rivière Spokane à travers les rues du centre-ville, la cane le suivant à courte distance.

Quand ils arrivèrent à la rivière, la cane dépassa Joël pour aller à l’eau et se mit à caqueter de nouveau. Les employés de la banque Sterling penchèrent la boîte en la posant au sol afin d’aider les canetons à sortir pour rejoindre aussitôt la cane dans l’eau.

Les 10 canetons nageaient maintenant en formation serrée autour de la cane.  Joël raconte que la cane fit quelques cercles devant eux en caquetant comme pour les remercier de leur aide précieuse .

Merci à l’employée qui avait sa caméra numérique et qui a pris toutes ces belles photos, afin de partager avec nous cette belle histoire vraie de canards.

 

 

 

 

 

 

4 commentaires

  1. Talie a écrit:

    Trop mignon !

  2. Anita a écrit:

    C’est formidable…!
    Je viens de vivre pratiquement la même aventure en trouvant une canne et ses 4 petits derrière elle sur la route. Je me suis arrêtée et avec l’aide précieuse d’une jeune fille apportant un carton, on a ramené la petite famille protégée des voitures qui coupent une grande artère.Tout ce petit monde s’est retrouvé sur la berge de la Marne (région parisienne) avant de plonger dans l’eau rejoint par un jeune mâle… Du bonheur pour ce 1er Mai 2016 ! <3

  3. Christine♬♡ a écrit:

    Merci,

    Je suis comme vous, attendrie par les canards et leurs petits, trops mignons lorsqu’ils commencent à faire leur toilette comme les parents, j’adore, que la nature est belle !

  4. Anita a écrit:

    Je peux voir sur votre photo, que là aussi le mâle a rejoint sa petite famille. Incroyable leur instinct!

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012