4529643 visites 
Loading

Pour la pie-grièche, le supplice du pal c’est tous les jours …

Article publié le 20 février 2013 | Laisser un commentaire.

En latin, son nom Lanius Collurio signifie le « boucher ». La pie-grièche écorcheur empale ses proies vivantes sur les buissons épineux et les clôtures en fil de fer barbelé.

Rien de barbare là-dedans ; avec ces étranges brochettes, elle se constitue un garde-manger précieux en cas de raréfaction de la nourriture.

La Pie-grièche écorcheur comme les autres espèces du même genre n’hésite pas à s’attaquer à de grosses proies, mêmes des petits rongeurs, qu’elle empale sur des ronces ou des barbelés pour se faire des provisions ou pour en arracher des morceaux. L’espèce est très présente en Brenne, mais le temps pourri continu début juillet ne m’avait laissé que 2 ou 3 heures pour tenter quelques photos de cet oiseau que j’adore. C’est quand même rare de l’observer avec de si belles proies, j’ai eu la chance avec moi!

La suite de cet article et photos sur ce lien : http://www.nundafoto.net/gallery/photo/238-pie-grieche-ecorcheur-lanius-collurio

Red-backed Shrike Lanius collurio Male eating lizard at larderDescriptif et particularités

Ce passereau à bec crochu a des mœurs de rapaces. C’est parce qu’elle empale ses proies que la pie-grièche est appelée faussement « écorcheur ». Cette espèce présente un dimorphisme sexuelle. Le mâle possède un dos roux, la calotte et le croupion gris-bleu, un loup noir sur les yeux, le ventre est blanc rosé tandis que la queue est noire avec les rectrices externes blanches. La femelle est d’un brun roux sur le dos, le ventre est d’un blanc sale, avec des ondes plus sombres sur la poitrine et les flancs. Elle a un bandeau marron sur les yeux. Le juvénile ressemble à la femelle avec des croissants plus marqués sur le dessus. La Pie-grièche a une queue longue qu’elle agite souvent en cas de dérangement ou de danger.

La suite ce cet article sur ce lien : http://www.naturemp.org/Pie-grieche-ecorcheur.html

2 commentaires

  1. Jean-François PENICHOUX a écrit:

    Bonjour,
    je m’appelle Jean-François Pénichoux et j’habite Cussangy, un petit village de l’Aube de 210 habitants. Avec des amis, nous sous sommes attelés à la tâche pharaonique de faire un livre sur notre commune : tout sur Cussangy depuis l’époque Gallo-romaine jusqu’à aujourd’hui, en 280 pages qui devraient être éditées cet hiver par les éditions Dominique Guéniot, spécialisées dans le livre régional.
    Pour réaliser le brouillon de la maquette, je me suis servi d’images trouvées sur internet, dont prise sur votre site, celle de la pie grièche, qui est parfaite pour notre projet et que nous aimerions utiliser . J’ai vu que vous aviez indiqué l’auteur de la photo, Dave Watts. Savez-vous ce qu’il faudrait faire pour obtenir son accord pour pouvoir l’utiliser ?
    Merci par avance.

  2. Christine♬♡ a écrit:

    Bonjour,

    Pour obtenir l’accord pour utiliser le cliché de la Pie-Grièche l’écorcheur pour votre projet, voici le lien pour laisser votre message auprès de l’Association Nature Midi-Pyrénées à Toulouse qui a diffusé la photo de Dave Watts, page contact :http://www.naturemp.org/Contact.html
    Je vous souhaite de mener à bien votre projet et un grand bonjour aux habitants de Cussangy dans l’Aube !
    Cordialement
    Christine

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012