4520634 visites 
Loading

L’Albatros, ses ailes de géant l’empêchent de marcher…

Article publié le 25 juin 2012 | Laisser un commentaire.

L’albatros peut parcourir des milliers de kilomètres en solitaire mais il reviendra toujours s’accoupler au même endroit avec le même partenaire. Cette union basée essentiellement sur le sexe semble plutôt bien fonctionner puisque les couples durent toute une vie. A moins que ce soit grâce aux danses de séduction, ces danses rituelles, interminables et loufoques auxquelles s’adonne l’albatros avant la reproduction, regardez-les :


Sur la vidéo précédente : L’atoll de Midway, îles hawaïennes du Nord-Ouest, du Nord de l’océan Pacifique. 8 mai 2010.

2 reproducteurs, des albatros de Laysan , effectuent une danse de séduction complexe avec le lagon turquoise de l’atoll de Midway pour servir comme toile de fond.

Les sifflets assourdissants que vous entendrez font tous partie de la danse merveilleuse Laysan albatros. Ces épisodes d’oiseaux se courtisant peuvent durer des heures, même la nuit.

L’ALBATROS, un oiseau dans le vent :

Selon le très bon article de Pierre JOUVENTIN, Ecologue au CNRS dans « le Secret de l’Albatros » il explique qu’après avoir équipé un Albatros d’un balise ARGOS il a pu démontrer que l’oiseau pouvait « en prenant le vent » parcourir plus de 10 000 kms sans se poser ! il s’est même demandé à l’époque si le matériel n’était pas défectueux … écoutez-le  :

Un très beau diaporama complet de l’albatros, plus belles photos  de l’océan Austral, le Albatross Wander et l’Albatros Royal. Photos de Mark Royo Celano – www.royocelano.com.ar

Albatros géants des mers du Sud

Une rare visite à l’île Albatros en terre nord-ouest de reproduction Tasmanie pour les Albatros timide, une très belle vidéo de Jeff Jennings  accompagnée par ALBINONI, concerto pour trompette Op.9 n° 2 (sublime), regardez et écoutez :

Albatros Island, Tasmanie

et puis bien entendu « L’ALBATROS «  de Charles Baudelaire (1821-1867), Les Fleurs du Mal (1857), II

Souvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

5 À peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l’azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d’eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
10 Lui, naguère si beau, qu’il est comique et laid !
L’un agace son bec avec un brûle-gueule,
L’autre mime, en boitant, l’infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l’archer ;
15 Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l’empêchent de marcher.

L’Albatros interprété par Léo Ferré 


L’albatros  par le Madrigal de Paris dirigé par l’excellent Pierre Calmelet :

L’albatros par Jean-Claude Marc Enr : Maison Pour Tous Marcel Pagnol – Montpellier (12/02/2010)

 L’Albatros par Joe Dassin

Leçon de vol pour les jeunes Albatros Laysan et Albatros à pieds noirs sur l’atoll de Midway Hawaï où ils apprennent à voler sur cette excellente vidéo de National Géographic, regardez et vous constaterez que l’on retrouve bien là la tentative de Orville pour redécoller du bayou dans Bernard & Bianca, comme sur la vidéo en rappel un peu plus bas :

« Learning to Fly » Frans Lanting et les albatros jeunes de Midway

(activez les sous-titres pour la traduction en français = cc, cliquez sur traduire les sous-titres, puis faire défiler les langues, sélectionnez français puis OK)


Introduction à Wilbur l’albatros (dans Bernard & Bianca)

Aussi une excellente  et superbe vidéo  des Albatros des Iles Galapagos, Une produccion de BBC, regardez-la  :

Los Albatros de las Galapagos – ducumental

(activez les sous-titres pour la traduction en français = cc, cliquez sur traduire les sous-titres, puis faire défiler les langues, sélectionnez français puis OK)

Les Galapagos sont situées en Équateur en Amérique du Sud dans l’océan Pacifique: les Galapagos géants préhistoriques prospectifs tortues, des iguanes, des fous, et de nombreux autres animaux d’une beauté exceptionnelle sont actifs dans un pays qui semble oublié dans le temps, et ils le font comme ans, lorsque le naturaliste Charles Darwin a trouvé l’inspiration ici pour formuler ses théories sur l’évolution. Site du patrimoine mondial, les Galapagos restent un des plus importantes réserves biologiques dans le monde,

ILES-le GALAPAGOS documentaire


Sur cette vidéo, vous verrez aussi les Albatros et les fous de bassan qui plongent pour pêcher (une coordination et précision parfaites, quel spectacle superbe !)

Superbes images aussi pour « Albatros » de KARAT

Sur les ailes de L’Albatros

L’albatros est la plus grande machine vivante et volante sur terre. L’albatros, ce sont aussi des os, des plumes, des muscles… et du vent.
Un oiseau au design art déco, aux motifs magnifiques, à la ligne épurée, aux voyages épiques et à la fidélité héroïque. Un parent peut parcourir plus de 15 000 km pour nourrir son poussin, en déployant les ailes les plus longues de la nature – jusqu’à 3,5 m.

Attention Pêcheurs ; ALBATROS en danger !


Chaque année, 100.000 albatros sont tués inutilement par noyade sur la fin d’hameçons de pêche. 19 des 22 espèces d’albatros dans le monde sont menacées d’extinction, principalement en raison de la pêche à la palangre. Si vous pouvez nous aider à agir dès maintenant, Save the Albatross campagne peut aider à arrêter ces magnifiques oiseaux de l’extinction. Votre argent peut financer les équipes Albatros du Groupe de travail et de leur travail urgent de former les pêcheurs à garder les oiseaux de mer au large du crochet. Nous avons besoin de votre aide.

Pour en savoir plus, visitez le site www.savethealbatross.net

Et enfin la longévité de l’ALBATROS est d’une quarantaine d’années en moyenne, mais ils pourraient vivre 80 ans !.

Sources : 

De Christine♬♡ : Avez-vous vu comme la nature est belle ? Préservons-la pendant qu’il est encore temps !

1 commentaire

  1. Sarah a écrit:

    J’adore l’ALBATROS de Charles BAUDELAIRE

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012