3808412 visites 
Loading

Jasmine, ou l’histoire d’un lévrier qui avait beaucoup d’amour à donner…

Article publié le 2 juin 2012 | Laisser un commentaire.

En 2003, des policiers anglais trouvent un chien abandonné, enfermé dans un abri de jardin.

Sale et affamé, le chien a manifestement été maltraité.
Les policiers emmènent le chien, un lévrier femelle, dans un refuge, où le personnel s’emploie à remettre la chienne sur pattes, physiquement et moralement. Cela prend plusieurs semaines, mais la chienne, prénommée Jasmine par le personnel du refuge, reprend du poil de la bête, et est bientôt apte à être proposée à l’adoption…
Mais l’attitude de Jasmine change. Personne ne se souvient précisément des débuts de cette habitude, mais Jasmine commence à accueillir tous les nouveaux pensionnaires du refuge.
Chiot, renard, lapin ou n’importe quel autre animal perdu ou blessé, Jasmine va vers sa cage, et donne un au nouvel arrivant un coup de langue. « Bienvenue ! »
Nous avions 2 chiots, abandonnés près d’une ligne de chemin de fer », raconte un employé du refuge. « L’un était un croisé Lakeland terrier, l’autre un croisé Jack Russel/Doberman. Ils étaient minuscules lorsqu’ils sont arrivés. Jasmine s’est approchée d’eux, a pris l’un par la peau de cou et l’a amené sur le canapé. Elle est retournée chercher l’autre, l’a installé à côté du premier, et est restée avec eux.
Elle est comme ça avec tous nos animaux, même les lapins.
Elle les aide à évacuer leur stress, leur permet de se sentir bien avec elle, et par là-même à s’adapter à leur nouvel environnement.

 

 

 

Elle a fait la même chose avec les bébés renards et les bébés blaireaux. Elle lèche les lapins et les cochons d’Inde, laisse même les oiseaux se percher sur son nez. »

 

 

 

Jasmine, timide et maltraitée est devenue la mère subrogée du refuge, un rôle pour lequel elle semble être née.
La liste des jeunes animaux orphelins dont elle s’est occupée inclut 5 renardeaux, 4 blaireaux, 15 poussins, 8 cochons d’Inde, 2 chiots, 15 lapins.
Sans oublier Bramble, faon de 11 semaines, trouvé à demi inconscient dans un champ.
Quand il est arrivé au refuge, Jasmine l’a couvé pour le maintenir au chaud, jouant le rôle de sa mère.

 

 

Jasmine et Bramble étaient inséparables. Bramble marchait entre ses pattes, ils s’embrassaient sans arrêt.

Bramble

Jasmine continuera ainsi à s’occuper de Bramble jusqu’à ce qu’il soit assez âgé pour être rendu à la vie sauvage.
Mais lorsque cela arrive, Jasmine n’est pas seule, continuant de distribuer son affection et son amour à de nouveaux autres orphelins, à de nouvelles victimes de maltraitances, faisant avec son coeur de chienne ce qu’une mère aimante fait de mieux.

De gauche à droite : Toby (croisé lakeland errant) , Bramble (faon orphelin) , Buster (croisé jack russel/doberman errant) , un lapin abandonné , Sky (chouette de ferme blessée)

 

source : http://www.animoline.fr

lien : http://planeteanimale.over-blog.com/article-jasmine-ou-l-histoire-d-un-levrier-qui-avait-beaucoup-d-amour-a-donner-73340231.html

 

de Christine : Belle leçon de d’amour et de générosité, bel exemple pour nous les hommes … j’ai effectivement connu un cas similaire chez notre ami breton (chasseur) qui avait une chienne fox terrier, « Perrine adorait partir avec son maître à la chasse et connaissait le moindre recoin de la forêt située à proximité. Elle avait perdu ses petits (mort-nés) et se sentant bien seule, elle a décidé d’adopter, quoi me direz-vous ? Eh bien un bébé lièvre qu’elle est allée chercher toute seule dans le terrier en lisière de forêt (quand les ennemis deviennent des amis …)

2 commentaires

  1. Berangere a écrit:

    C’est adorable! Je suis très émue en lisant cette histoire
    Merci d’avoir partagé.

  2. Christine♬♡ a écrit:

    Merci et bonne soirée !

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012