3647679 visites 
Loading

Un petit zébrâne est né dans une réserve animalière en Italie !

Article publié le 31 juillet 2013 | Laisser un commentaire.

zebrane-fruit-du-croisement-entre-un-zebre-et-une-anesse_61360_w250Ippo, un petit zébrâne, fruit d’un croisement entre un zèbre et une ânesse est né samedi 19 juillet dans une réserve animalière privée de Florence.

Avec l’été, les naissances de spécimens rares se succèdent à travers le monde entier. Parmi toutes ces heureuses nouvelles, la mise au monde d’Ippo défraye la chronique cette semaine. Si Ippo est quelqu’un de spécial, ce n’est pas parce qu’il appartient à une espèce menacée mais parce qu’il appartient à deux espèces différentes. En effet, celui-ci est un zébrâne, à savoir un hybride, résultat d’un croisement entre une ânesse et un zèbre. 

Ippo est né samedi 19 juillet à Florence, dans une réserve animalière privée. La structure a vu le jour il y a 20 ans, pour sauver à l’époque un cheval d’hippodrome destiné à l’abattoir. Depuis, la réserve a accueilli de nombreux protégés. Pour la plupart, il s’agit d’animaux en détresse saisis par les forces de l’ordre en Italie. Aujourd’hui, le centre ressemble à une véritable ferme exotique où cohabitent chameaux, chèvre du Tibet, perroquets, poneys et autres spécimens. Parmi les résidents se trouvent les deux parents d’Ippo : Marti, un zèbre récupéré auprès d’un zoo en faillite et Jade, une ânesse de l’Amiata, appartenant à une espèce en danger d’extinction et confiée à la structure pour assurer sa reproduction. Un petit résultat de l’effronterie d’un zèbre Si Ippo est un spécimen extrêmement rare, le seul de son genre en Italie, son histoire le rend encore plus exceptionnel. En effet le petit zébrâne n’est non pas le fruit d’une manipulation génétique ou d’un programme de reproduction en captivité mais le résultat de l’effronterie de Marti. Selon Serena Aglietti, propriétaire de la réserve, l’accouplement n’était pas voulu. Elle raconte à l’agence Ansa : « Il y a quelques temps, le zèbre a sauté la barrière et a trouvé l’ânesse… » On dénombre actuellement trois spécimens de zébrânes, un né aux États-Unis en 2010, et deux autres en Allemagne et en Chine. On les retrouve en majorité dans les zoos. A l’instar des mulets, croisement entre un âne et un cheval, les zébrânes sont généralement stériles et ne peuvent se reproduire entre eux. Cette réalité rend complètement impossible de concevoir le développement d’une espèce viable.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/z%e9br%e2ne/un-petit-zebrane-est-ne-dans-une-reserve-animaliere-en-italie_art30338.html
Copyright © Gentside Découvertes

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012