4529592 visites 
Loading

Emilien Antile et l’Hommage d’Al Alirvat

Article publié le 24 janvier 2014 | Laisser un commentaire.

Christine ♥♫☼

Si je parle d’Emilien Antile aujourd’hui, c’est en pensant à mon petit père qui n’est plus et qui l’aimait tant. Natif de la Martinique il me parlait souvent du disque « Monsieur SAX » qu’il écoutait en boucle tout en dansant la biguine, je le revois encore marquer des temps d’arrêt au rythme de la musique. 

Al Alirvat en parle si bien, de plus j’aime entendre son accent qui me rappelle mon papa. 

Emilien ANTILE
(Monsieur SAX.)

Dés sa sortie du cours principal de Pointe-à-Pitre, Emilien fréquente un peu l’école de la rue, il côtoie le milieu des musiciens et du transport en commun, il joue de la flûte et s’intéresse au pipeau, très vite ; il travaille comme aide chauffeur dans un transport de passagers, il fait la ligne Pointe-à-Pitre Basse-Terre.
Au bout de long mois de travail, il réalise quelques économies avec lesquelles il décide de s’offrir un saxophone, dés lors, cet instrument ne le quittera plus, il séjournera aussi bien dans son autobus qu’a son domicile.
A cette époque ; ce rendre de Pointe-à-Pitre à Basse-Terre est un véritable calvaire, la cadence de rotation est d’un voyage aller-retour par jour.

La suite de cet article en cliquant sur ce lien : http://alrmab.free.fr/aemilien.html

2 commentaires

  1. Ninick a écrit:

    Moi aussi je revois Papa danser la biguine, faisant un petit temps d’arrêt régulièrement, avec son air si tendre et doux. Pas un jour ne passe sans que je pense à lui.
    Merci.

  2. Christine♬♡ a écrit:

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012