4519322 visites 
Loading

Le moulin de Guérande – Gilles Servat

Article publié le 26 octobre 2014 | Laisser un commentaire.

Le Moulin de Guérande

Le bourg de Batz debout sur les marais
Le Croisic tout au bout du grand trait
Sous les veilleurs, les souvenirs m’attendent
Et l´enfance en moi comme un matin
Refrain :
Par-dessus le manteau d´Arlequin
Où les œillets se fendent sous le sol de Saint-Guénolé
Tournez, tournez les ailes du moulin de Guérande
Sur les grains de mes jours envolés
Sur les grains de mes jours envolés
Chemin de mer pour talus de rochers
Entonnoir de granit écorché
Passaient nos jeux, passaient nos vies gourmandes
Sur le clair sablier de Port-Lin
La mer a fuit l´auge de Saint-Goustan
A l´orée des lents oiseaux distants
Mon père, penché, ramassait des amandes
Des fruits de nacre et des couteaux marins
Sur son balcon allumé de bouquets
Ma grand-mère qui regarde les quais
Et les marais balançant des guirlandes
De bateaux beaux comme des ravins
Des soirs dorés des vieux cars fabuleux
Le soleil dans le pare-brise bleu
Citron brûlant éblouissante offrande
De lété déjà sur le déclin
Gilles Servat

4 commentaires

  1. Ninick a écrit:

    C’est une jolie chanson, nostalgique et poétique.
    On s’imagine à Saint-Guénolé qu’on aimerait connaître.
    Merci.

  2. Christine♬♡ a écrit:

    J’ai bien aimé aussi, merci ninick♥

  3. Talie a écrit:

    Très jolie en effet : cette chanson s’écoute bien !
    Pour être allés à Guérande, nous en gardons un bon souvenir et aimons cette côte atlantique qui nous enchante les papilles et les pupilles de tant de belles choses qu’on ne s’en lasse pas…
    Merci donc encore pour ce bon moment partagé.
    Gros bécots. 🙂

  4. Christine♬♡ a écrit:

    j’aime aussi la mélodie et le refrain, merci Matalie !♥

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012