4529452 visites 
Loading

Cathie Ryan – Callín Deas Cruíte na mBó

Article publié le 22 novembre 2013 | Laisser un commentaire.

Il est sur ​​un matin d’été agréable 
Comme les oiseaux gentiment accordés sur chaque écrin 
j’ai entendu une femme de chambre juste chanter plus charmante 
Comme elle était assise traite sa vache 
Sa voix était enchanteur mélodieux 
qui m’a laissé rare capable d’aller 
mon coeur, il a été apaisée avec la consolation 
par les deas de Cailín Cruite na MBO

Je l’ai fait avec courtoisie saluer
« Bonjour, femme de chambre la plus aimable
que je suis votre esclave captif pour l’avenir  »
« Cher Monsieur, ne plaisanteries, » dit-elle
« Je ne suis pas un tel joyau rare précieux
que je vous enamour si
je mais suis une fille de comté plaine  »
dit le deas de Cailín Cruite na MBO

« Les Indes se permettre de telles bijoux
si précieux, si claire et transparente
Oh ne me refuse pas, mon bijou
consentement maintenant et aime-moi, mon cher
Pour richesses je m’inquiète pas un sou
C’est votre amour que je veux et pas plus
je préfère vivre pauvres sur la montagne
avec mes deas de Cailín Cruite na MBO « 

« Je ne comprends pas ce que vous voulez dire, monsieur
je jamais était un esclave encore à l’amour
Pour ces sentiments que j’ai pas envie
, je prie votre affection supprimer
Pour se marier, je peux vous assurer
que l’état je ne vais pas subir
Je suis prêt à vivre seul et aérée  »
dit le deas de Cailín Cruite na MBO

2 commentaires

  1. Ninick a écrit:

    Cette mélodie me fait penser aux ballades irlandaises, celtes, en plus lent. C’est très reposant !
    Merci.

  2. Christine♬♡ a écrit:

    Tu n’es pas tombé loin, il s’agit d’une chanson chantée en Anglais et gaélique irlandais dont les paroles (traduction) ont été rajoutées sur mon article, tes racines te parlent sœurette, comme à moi ….

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012