4519209 visites 
Loading

Les Conquérants de l’Or de José-Maria de Hérédia …

Article publié le 9 septembre 2012 | Laisser un commentaire.

José-Maria de Heredia (né José María de Heredia Girard 1842-1905) est un homme de lettres d’origine cubaine, naturalisé français en 1893. En tant que poète, c’est un des maîtres du mouvement parnassien, véritable joaillier du vers. Son œuvre poétique est constituée d’un unique recueil, Les Trophées, comprenant 118 sonnets qui retracent l’histoire du monde, comme Les Conquérants, ou qui dépeignent des moments privilégiés, comme Le Récif De Corail.

De Christine♬♡

Quelle magie Internet, de ces quelques phrases il me restait, sorties de ma mémoire défaillante, un auteur et le tour est joué ! je retrouve intact ce poème que j’aime tant, de José-Maria de Heredia, le voici : 

 

Extrait : Recueil : Les trophés :  

Les conquérants

Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal,
Fatigués de porter leurs misères hautaines,
De Palos de Moguer, routiers et capitaines
Partaient, ivres d’un rêve héroïque et brutal.

Ils allaient conquérir le fabuleux métal
Que Cipango mûrit dans ses mines lointaines,
Et les vents alizés inclinaient leurs antennes
Aux bords mystérieux du monde Occidental.

Chaque soir, espérant des lendemains épiques,
L’azur phosphorescent de la mer des Tropiques
Enchantait leur sommeil d’un mirage doré ;

Où penchés à l’avant des blanches caravelles,
Ils regardaient monter en un ciel ignoré
Du fond de l’Océan des étoiles nouvelles.

José-Maria de Hérédia

sources :
http://poesie.webnet.fr
http://fr.feedbooks.com
http://fr.wikipedia.org

		
	  

4 commentaires

  1. Ninick a écrit:

    Chère soeurette, j’ai aussi en mémoire cette jolie poésie de José-Maria de Hérédia et cela fait plaisir de le relire.

  2. Christine♬♡ a écrit:

    Je savais que tu aimerais …

  3. Gandalf a écrit:

    j’aime,quand j’étais gamin, passionné de science-fiction j’ai fait une parodie de ce petit poême

  4. Christine♬♡ a écrit:

    Salut Gandalf, heureuse qu’il te plaise, pourras-tu chercher et retrouver cette parodie, j’aimerai bien la lire…

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012