4529595 visites 
Loading

Traditions maritimes : Le Tricot Irlandais ou Chandail d’Aran et le Guernesey ou Gansey

Article publié le 23 avril 2012 | Laisser un commentaire.

LE PULL D’ARAN

Les îles d’Aran sont un petit archipel situé à l’embouchure de la baie de Galway, au large de l’Irlande. Depuis des siècles, on y tricote des pulls en laine chouettes, très épais, ornés de divers motifs géométriques ton sur ton (triangles, losanges,lignes droites…). Ils tiennent chaud lors des virées en mer, et plus que ça. La légende veut que, jusqu’au début du XXe siècle, chaque famille des îles d’Aran fut dépositaire d’un motif géométrique unique. En cas de décès en mer, une inspection du pull permettait de déterminer de quelle famille était issu le noyé. Cool, non ? (article publié sur le site : http://www.gqmagazine.fr/style-academie/conseils/articles/qu-est-ce-qu-un-pull-d-aran/6810).

LE TRICOT IRLANDAIS

Ou le  chandail d’Aran, tricot traditionnel aux motifs variés et symboliques, possède un style très particulier. C’est le « pull irlandais » que nous connaissons bien. Il est originaire de l’archipel d’Aran, au large de la côte Ouest de l’Irlande. Ce style de tricot se retrouve également aux Îles Hébrides, au large de la côte Ouest de l’Écosse. Il se caractérise, de façon très semblable au tricot de Guernesey, par la diversité et l’assemblage de ses motifs.

Ces pulls sont également les vêtements quotidiens des Pêcheurs. Ils sont tricotés avec la laine produite localement, restée naturelle et relativement brute afin de mieux protéger le corps.

La couleur naturelle d’une laine mal blanchie est la plus commune. Le blanchiment pouvait se faire soit à l’écheveau, soit de l’ouvrage terminé. Les couleurs naturelles ainsi obtenues sont l’écru, le beige, le gris. Dans l’archipel des Hébrides, on trouve plutôt des coloris tels que le vert, le bleu, le rouge et le jaune.

La plupart du temps, les motifs du devant sont repris sur le dos, et de manière systématique lorsque le pull est tricoté en rond. Cependant, les modèles présentés sur cette pages ont été tricotés sur deux aiguilles, devant et dos séparément et l’on remarquera que, dans ce cas, les motifs du dos sont différents de ceux du devant. La forme la plus classique veut que la partie inférieure, comme dans le Gansey, reste en jersey. L’encolure se ferme souvent par une patte boutonnée sur l’épaule.

La diversité des points importantes permettait à chaque famille, groupe, village, par un arrangement personnalisé, de se démarquer. En même temps, chaque motif ayant une signification symbolique, chaque composition transmet un message crypté.

Parmi les motifs on distingue :

  • les torsades : les cordages des pêcheurs
  • les losanges ou diamants : mailles des files de pêche
  • les alvéoles : représentant le dur labeur dont les abeilles sont l’exemple
  • le treillis : les petits carrés de terre séparés par des pierres
  • les zig-zag : hauts et bas de la vie
  • les « marriage lines » ou doubles zig-zag
  • l’arbre de vie ou « Tree of life » : symbole souvent à signification religieuse

Lien : http://toupelote.free.fr/modele1.php?id=19#irlandais

 

On l’appelle «GUERNESEY » ou le « GANSEY » et sa réputation le dit inusable.

Sur les îles, la tradition du tricot remonte au moyen Age. Les bas tricotés sont la spécialité locale. Marie Stuart, Reine d’Ecosse, en portait au moment de son exécution en 1587 !

Vers la fin du XVIIIème siècle, les iliens se spécialisèrent dans les pulls destinés aux marins. Leur confection nécessitait un kilo de laine peignée et naturelle. Leurs motifs tricotés, identiques devant et derrière, étaient des signes de reconnaissance familiaux permettant, en de sinistres circonstances, d’identifier les pêcheurs noyés.

Autre caractéristique : leurs mailles très serrées protégeant du vent et de l’eau.

Toujours tricotés dans la plus pure tradition, les chandails font de nos jours partie de l’équipement officiel des marins de la Société Nationale de Sauvetage en mer Britannique.

L’île voisine n’est pas en reste puisqu’elle est à l’origine du fameux point de jersey !

Article publié dans Femme Actuelle Jeux n° 67 d’Aout 2010,

Lien : http://www.regine-deco.fr/article-escale-a-jersey-et-guernesey-73751586.html

2 commentaires

  1. raymonde a écrit:

    J’aimerais recevoir les explications de ce modèle

  2. Christine♬♡ a écrit:

    Bonjour Raymonde,
    Je ne suis pas une spécialiste mais j’ai trouvé un site (Tricot-and-Co) qui pourra peut-être vous aider. Vous trouverez les indications pour faire des tricots sur mesure et établir vos propres patrons ainsi que différentes fiches techniques pour confectionner et finir vos ouvrages. Cliquez sur ce lien : http://tricotandco.free.fr/pages/co-apprend.html
    Cordialement
    Christine

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012