3250468 visites 
Loading

Lettre à Marianne Ihlen …

Article publié le 11 novembre 2016 | Laisser un commentaire.

“Nous sommes arrivés au pont où nous sommes si vieux que nos corps tombent en lambeaux. Je pense que je te rejoindrai bientôt.” écrivait-il à Marianne. Pour rassurer la vieille femme consciente de son état, il ajoutait: “Sache que je suis si près de toi que tu n’as qu’à tendre la main pour toucher la mienne.” Après l’avoir assurée de son amour éternel, Léonard Cohen lui donnait “rendez-vous au bout du chemin”, quand son heure à lui sera venue. »

Leonard Cohen juillet 2016

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012