4515947 visites 
Loading

Belle et indomptable ; la mer

Article publié le 1 septembre 2013 | Laisser un commentaire.

belle_et_indomptable – la mer – Daimyo

Toutes les mers du monde
Chantent leur mélodie
Tous les voiliers du monde
Dansent, comme des notes frêles
Sur leur portée de vagues.
Les oiseaux sont des croches
Qui sautillent, solfège grêle
De notre ciel.


Toutes les mers du monde
Cajolent notre Terre,
La caressent et la bercent
Par vagues de tendresse,
Et les doigts des voiliers
Frémissent
Sur notre boule bleue.

 

Toutes les mers du monde
Remontent le temps
A grands coups de marées.
Les vagues lapent le temps,
Longtemps.
L’éternité nous guette.
La Terre se tait sous sa caresse
Et le monde s’endort,
Oubliant sa détresse.

 

Jocelyne Corbel

2 commentaires

  1. Gandalf a écrit:

    Très beau, la mer est un inépuisable sujet de rêve, de peur et de fascination .

    http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/victor_hugo/oceano_nox.html

  2. Christine♬♡ a écrit:

    Comme tu sais bien en parler de la mer mon Gandalf, il est vrai que nous sommes comme envoûtés par elle ! Merci de me rappeler Victor Hugo et ce sublime poême !
    ♥♥♥

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012