4516051 visites 
Loading

Batbomb !

Article publié le 15 février 2013 | Laisser un commentaire.

Bat_Bomb_CanisterPendant la seconde guerre mondiale, les États-Unis ont conçu et testé une bombe incendiaire à base de chauves-souris.

 

 

Détails :

Le concept est digne d’un plan de Wil E. Coyote, mais absolument véridique : il s’agit de larguer des bombes-casiers compartimentées contenant plusieurs chauves-souris (de l’espèce “Molosse du Brésil”) équipées individuellement de petites charges incendiaires à retardement.

Après le largage, un parachute se déploie sur le casier à 300 m du sol, et les casiers s’ouvrent, libérant les chauves-souris, qui se répandent sur la zone cible et vont se réfugier, au lever du jour, dans des coins perchés inaccessibles dans les bâtiments japonais, souvent faits de bois et de papier… Où les charges incendiaires se déclenchent au matin.

Le projet, imaginé par un dentiste (encore un !) Lytle S. Adams, était pris très sérieusement, au point qu’il reçut l’aide de l’inventeur du napalm (Louis Fieser), qui conçut les charges incendiaires (17 et 28 grammes), et que le gouvernement américain y dépensa près de 2 millions de dollars.

Chaque “bombe” casier devait contenir 26 plateaux, pourvu chacun de 40 compartiments à chauve-souris. Une mission type aurait mobilisé 10 bombardiers B-24, larguant 100 casiers chacun, déployant 1.040.000 chauves-souris sur la zone cible.

Il y eut même un incident à la base aérienne de Carlsbad (Nouveau Mexique), où des chauves-souris armées furent relâchées par accident et déclenchèrent un incendie (en allant se réfugier sous un réservoir de carburant).

Le projet fut finalement annulé pendant sa phase finale par l’Amiral en chef de l’U.S Navy (après l’incendie, le projet fut refilé par l’Air Force à la Navy, et de là aux Marines), en 1944, lorsque celui-ci apprit que le projet ne serait pas prêt à être déployé sur le champ de bataille avant mi-1945.

Weird World War II Bat Bomb | Military.com.

Sources :
Wikipedia – Bat bomb [en]
La variété de chauve-souris en question :
Wikipedia – Tadarida brasiliensis [fr]
http://fr.spontex.org

2 commentaires

  1. Gandalf a écrit:

    les vampires du feu d’la mort de la mort! Pov’ bâites ……

  2. Christine♬♡ a écrit:

    Hé oui mon Gandalf, rien ne vaut pas les terres du milieu !
    De plus, Grégoire Lacroix a dit : « L’homme est capable du meilleur comme du pire, mais c’est vraiment dans le pire qu’il est le meilleur. »

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012