4531771 visites 
Loading

Lundi de Pentecôte aux Antilles …. et le ti punch …

Article publié le 25 mai 2012 | Laisser un commentaire.

Une curieuse coutume veut qu’à la Martinique, les Lundis de Pâques et de la Pentecôte se passent à la plage.

On mange après le bain de mer. On boit, force petits punchs, installés sous des raisiniers ou sous la tente à la bonne franquette.

Quelquefois même, des couples dansent au son du tourne disque ou d’un orchestre improvisé.

Le menu comporte toujours des crabes soit en matoutou, soit en fricassée, en sauce, ou en colombo.

Harengs saurs,

Oeufs durs,

Salade de concombre,

Farine de Manioc,

Matoutou ou Colombo ou Fricassée de crables,

Riz à la créole,

Côtelettes de porc grillé

Légumes au naturel

Haricots rouges

Fruits, Liqueurs,

et force petits punchs avant, pendant et après le repas ….

De Christine♬♡ :

L’expression « à la bonne franquette » était souvent utilisée par mon papa, natif de la Martinique, qui était  si généreux. J’aurai l’occasion de vous présenter quelques recettes de famille inspirées du petit livre de recette venu tout droit de Martinique qui s’intitule « Recettes de cuisine Martiniquaise de Da Elodie », recueillies par M. Th. JULIEN LUNG-FOU et imprimé à Fort de France, et que je conserve précieusement depuis qu’il a été offert à ma mère en 1968.

En première page, il est inscrit  : « Tout’ manger bon pou manger. tout’ parole pas bon pou dit »

Ce proverbe n’aurait pas sa vérité sans le talent de Da Elodie, car sans les recettes de cuisine martiniquaise de Da Elodie :

« Tout’ manger pas té ké bon pou manger » Essayez-les et vous les adopterez !

la recette du ti punch blanc …

Un tiers de sirop de canne pour deux tiers de rhum blanc, un zeste de Citron vert (pressé lâché) et un glaçon.

Les vrais connaisseurs boivent le punch sans glace et terminent par un verre d’eau glacée, accompagné de petits acras de morue dont je vous donne la recette sur le lien suivant : http://crocduloup.com/cuisine-et-terroir/recettes-de-famille/acras-de-morue#more-4703

 

De Christine♬♡ 

Mon papa préparait son sirop de canne dans une belle carafe de cristal dans laquelle il ajoutait 1 litre de sucre de canne, 1 gousse de vanille, 1 bâton de cannelle puis il rajoutait du sirop au fur et à mesure de la consommation.

C’était presque un cérémonial la préparation du ti punch chez papa, le pressé lâché de citron vert (le choisir toujours le plus vert foncé possible avec une peau fine) et un cube de glace, puis il mélangeait à l’aide d’une grande cuillère en argent réservée à cet effet, j’entends encore le bruit …. cling cling  Ka fè cho !  (il fait chaud)  

Je pense à toi papa …

A bientôt avec les recettes de Da Elodie !

3 commentaires

  1. Michel Marnac a écrit:

    je possédais ce livre . Il m’a été volé; plus qu’un souvenir de SCHOELCHER c’est un bien précieux qui me manque.

  2. Christine♬♡ a écrit:

    Comme je vous comprends ! On se rend souvent compte que la chose est précieuse lorsqu’elle disparaît, c’est valable pour les hommes mais aussi les objets.
    Un grand bonjour aux habitants de Schoelcher, un si bel endroit ! Un cousin de mon père y habite encore.
    Bonne journée et merci pour le commentaire !

  3. Christine♬♡ a écrit:

    J’ai trouvé un exemplaire d’occasion à vendre sur Ebay sur ce lien : http://www.ebay.ca/itm/LES-RECETTES-DE-CUISINE-MARTINIQUAISE-DE-DA-ELODIE-Antilles-Martinique-/111239028923
    Cordialement
    Christine

Laisser un commentaire


Tous droits réservés 2012